Quel luminaire pour la cuisine ?

Un luminaire de cuisine bien pensé garantit la convivialité et la sécurité de la pièce. Son efficacité rend la cuisine très pratique et confortable. Mais, entre l’aspect majestueux d’un lustre, l’originalité d’une suspension multiple et l’ambiance procurée par les spots, le choix devientdifficile.

La cuisineest une véritable pièce à vivre qui mérite une bonne luminosité et le choix du luminaire est essentiel pour obtenir un résultat optimal. Ce guide vous permet alors de savoir quel type de luminairechoisir pour éclairer efficacement cette pièce. Mais avant d’entrer dans le vif du sujet, il s’avère nécessaire de connaitre les règles de base pour un éclairage optimal de la cuisine.

Les règles de base pour bien choisir l’éclairage de la cuisine

luminaire suspendu cuisine

L’éclairage de la cuisine répond à certaines règles que vous ne devez pas négliger. La connaissance de ces règles vous permet de choisir le bon luminaire pour éclairer cette pièce. Néanmoins, il faut retenir que certains cas peuvent faire exception à ces règles, selon les caractéristiques de la cuisine.

Multiplier les points lumineux

La cuisine nécessite plusieurs sources lumineuses. Par ailleurs, c’est indispensable pour les grandes cuisines ou les cuisines ouvertes sur la pièce à vivre. En effet, vous devez installer un luminaire pour éclairer toute la pièce et un autre pour illuminer une zone bien définie. Vous voulez apporter une touche décorative dans votre cuisine ? Misez sur un bon éclairage d’ambiance.

Choisir un éclairage adapté à la cuisine n’est pas facile, car désormais, cette pièce dépasse son aspect purement fonctionnel. Elle doit être à la fois conviviale, pratique et confortable.

Bon à savoir : l’éclairage général de la cuisine exclut les lumières tamisées. Elle a besoin d’une source lumineuse assez puissante pour éclairer toute la pièce, sans laisser des zones d’ombre. Toutefois, la lumière ne doit pas éblouir les yeux.

L’éclairage général

Le choix de l’éclairage général de la cuisine doit prendre en compte laconfiguration de la pièce. Si celle-ci est longue et étroite, les suspensions Hang et les suspensions Bala sont un très bon choix. Ces luminaires sont dotés de plusieurs lampes qui illuminent efficacement toute la pièce. Pour une cuisine carrée ou en U, vous pouvez opter pour un plafonnier ou encore un lustre.

La puissance recommandée pour l’éclairage principal de la cuisine est de 300 lux par m². Quant à la température de couleurs, elle doit varier entre 2 700 K et 3 500 K.

Bon à savoir : si vous avez une petite cuisine (de style minimaliste, par exemple), vous pouvez opter pour une seule source lumineuse. Cependant, faites en sorte que le luminaire assure un éclairage optimal de la pièce. Cela ne vous empêche pas d’installer des éclairages d’appoint pour éclairer les rangements ou optimiser la décoration intérieure.

L’éclairage fonctionnel

D’une manière générale, la cuisine a besoin d’un éclairage fonctionnel. Certaines zones, notamment le plan de travail, l’évier, le plan de cuisson et les rangements doivent bénéficier d’une bonne luminosité. Privilégiez les luminaires qui diffusent des lumières entre 4 000 K et 4 500 K (du blanc froid) pour assurer votre confort visuel lorsque vous préparez vos succulents petits plats. Quant à l’intensité de la lumière, elle dépend de la couleur de la cuisine, notamment de la zone ciblée.

Pour le plan de travail, par exemple, installez un luminaire qui diffuse une lumière blanche homogène. S’il se trouve sur un îlot central, les suspensions Hang et les suspensions Bala sont très efficaces pour l’éclairer. Par ailleurs, vous pouvez ajuster leur longueur selon vos besoins. En plus d’être efficaces, ces luminaires sont très décoratifs. Avec un plan de travail qui borde le mur, optez pour une bande LED ou des spots encastrés. Votre plan de travail est situé sous des meubles hauts ? Ces derniers peuvent servir de support pour les luminaires. Un plan de travail sombre nécessite un éclairage plus ou moins important, car sa couleur absorbe la lumière diffusée par l’ampoule.

Les réglettes LED sont un très bon choix pour éclairer l’intérieur des meubles. Quant aux meubles hauts, les spots sur tiges sont les plus préconisés.

Si votre cuisine dispose d’un coin-repas, vous avez l’embarras du choix sur le type de luminaire adapté à cette zone. Vous pouvez miser sur une suspension Bala ou une suspension Hang qui se démarque surtout par leurs cordons électriques colorés et design.

Bon à savoir : pour obtenir un résultat optimal, vous devez respecter une certaine distance entre la zone ciblée et la suspension multiple. Ainsi, pour éclairer l’espace repas, le luminaire doit être entre 55 et 60 cm de l’espace à éclairer.

L’éclairage décoratif

L’éclairage décoratif reste facultatif, mais très recommandé, notamment si vous avez une cuisine ouverte ou une grande cuisine. Il permet de faire le lien entre l’éclairage principal et l’éclairage fonctionnel pour créer une atmosphère conviviale et apporter une meilleure ambiance dans la pièce. Raison pour laquelle il ne doit pas être trop puissant, ni trop éblouissant. Par ailleurs, la lumière tamisée est admise.

Selon la configuration de la pièce, vous pouvez installer un ou plusieurs points lumineux pour créer l’ambiance voulue. Le choix du luminaire est également essentiel pour optimiser le résultat. Comme il s’agit d’un élément décoratif, cet éclairage ne doit pas alourdir la décoration intérieure, ni compromettre l’efficacité des éclairages principal et fonctionnel. Dans ce cas, il doit bénéficier d’un emplacement bien pensé.

Ainsi, vous pouvez installer une suspension multiple le long du mur ou de la verrière pour rehausser les meubles et la décoration intérieure. Pour cela, il convient d’opter pour un modèle assez discret comme les suspensions Hang et Bala. Ces dernières existent en plusieurs coloris et vous devez miser sur la bonne couleur pour éviter les fauxpas déco. Vous pouvez aussi installer des appliques murales de part et d’autre de la pièce. Les bandes LED sous les plans et les meubles apportent un effet très décoratif et peuvent servir d’éclairage d’appoint. À vous de choisir !

Le choix du matériau

Le choix du matériau ne doit pas être pris à la légère lorsque vous choisissez un luminaire pour votre cuisine. En effet, vos critères de choix ne doivent pas se limiter à la température de couleur, ni à la puissance de l’ampoule.

Les luminaires de cuisine sont disponibles en plusieurs matériaux, ils peuvent être en verre, en cristal, en alu, en PVC, en métal, en tissu…

Une véritable pièce de service, la cuisine est sujette à l’humidité et aux salissures, notamment aux dépôts de graisse. Ainsi, les luminaires qui résistent aux salissures sont fortement préconisés. Par ailleurs, il faut qu’ils soient très faciles à nettoyer et à entretenir.

Bon à savoir : dans la cuisine, les salissures se déposent facilement sur les meubles et les accessoires incluant les luminaires. Les luminaires dotés d’un abat-jour en tissu ou en papier sont très sensibles aux poussières et aux dépôts de graisse.

Par contre, les modèles en verre, en métal, en PVC et en alu sont fortement recommandés. Pour cela, la CAGE abat-jour pour Bala et Hang est un excellent choix. Il est parfaitement assorti avec les suspensions Bala et les suspensions Hang. Conçu en aluminium, il adopte un style industriel et se démarque par ses lignes épurées et simples. Par ailleurs, ce modèle existe en plusieurs coloris. Le noir mat est préconisé pour rehausser le design industriel de votre cuisine. Néanmoins, privilégiez les modèles en rose pastel ou en bleu si vous avez besoin d’atténuer la froideur de votre décoration intérieure.

Les normes de sécurité à respecter pour l’éclairage de la cuisine

Il s’avère nécessaire de connaître les normes de sécurité qui régissent l’éclairage de la cuisine en France.

Les installations électriques dans la cuisine sont règlementées par la norme NF C15-100 mise en vigueur en août 2016. Pour assurer la sécurité d’une habitation, notamment les biens qui s’y trouvent et les personnes qui l’occupent, les normes électriques en France sont particulièrement strictes. Elles concernent principalement les installations de basse tension.

En terme d’installation électrique, la cuisine présente quelques spécificités. La raison est simple : elle est la deuxième pièce de l’habitation la plus susceptible de provoquer des accidents. Les produits inflammables et les équipements tranchants s’ajoutent aux multiples prises et appareils électriques qui s’y trouvent.

Selon le dispositif NF C15-100, la cuisine doit au moins disposer d’un point lumineux au plafond et un autre pour éclairer l’évier. Ainsi, l’installation d’un éclairage général et d’un éclairage fonctionnel dans la cuisine s’avère une obligation légale.

Concernant les interrupteurs, leur emplacement doit respecter certaines distances, soit entre 90cm et 180 cm du sol. Par ailleurs, vous devez placer une prise électrique à une distance maximum de 130 cm de l’interrupteur principal.

Bon à savoir : l’installation d’une prise électrique au-dessus ou à proximité immédiate de l’évier ou de la cuisinière est formellement interdite.

Économiser l’énergie dans la cuisine

Profiter d’un éclairage optimal dans la cuisine tout en économisant l’énergie est tout à fait possible. Tout se joue sur le choix du luminaire et son emplacement.

La cuisine nécessite une bonne luminosité, soit un éclairage de 300 lux/m² minimum. En plus des deux points lumineux obligatoires dans la cuisine, vous devez savoir qu’il existe d’autres endroits qui nécessitent un éclairage optimal. Cela inclut les plans de travail et de cuisson. Cependant, il faut retenir que plus le nombre de luminaires augmente, plus la consommation énergétique de l’habitation s’élève.

Forte heureusement, pour économiser de l’énergie, plusieurs solutionss’offrent à vous. Les suspensions Bala ou Hang compatibles avec les Ampoules LED basse consommation fournies par Hoopzi feront un excellent éclairage fonctionnel ou d’ambiance. Ces ampoules sont disponibles en plusieurs puissances et températures de couleur. En plus d’être économique, elles sont très décoratives.

Bien éclairer la cuisine selon les caractéristiques de la pièce

Le choix du luminaire et de l’ampoule pour éclairer la cuisine doit également prendre en compte les caractéristiques de la pièce. Que celle-ci soit ouverte, peinte en blanc ou autre, il y aura toujours des solutions qui permettent de lui procurer une luminosité optimale.

En principe, l’éclairage principal doit être combiné avec un ou plusieurs points lumineux.Et le choix du luminaire est crucial pour obtenir une bonne luminosité et une ambiance lumineuse en parfaite adéquation avec votre décoration intérieure.

Quel luminaire pour une cuisine ouverte ?

L’avantage de la cuisine ouverte réside dans le fait que la cuisine s’invite dans la pièce à vivre. Le choix des luminaires devient alors moins contraignant qu’avec une cuisine traditionnelle.

Pour l’éclairage principal, vous pouvez opter pour des suspensions multiples colorées comme les suspensions Hang ou les suspensions Bala. En plus d’être efficace, elles procurent incontestablement une touche de pep’s dans votre décoration de cuisine.

Selon la configuration de la pièce, la cuisine peut également servir de salle à manger. Dans ce cas, vous pouvez installer une suspension avec unvariateur d’intensité ou de couleur au-dessus de la table à manger pour créer une séparation visuelle.

Quel luminaire pour une cuisine sombre ?

L’installation de plusieurs points lumineux permet de compenser le manque de luminosité dans votre cuisine.

Bien sûr,vous devez installer un plafonnier assez puissant sans pour autant être trop éblouissant. Cependant, un seul point lumineux ne suffit pas à apporter une bonne luminosité à une pièce sombre et particulièrement la cuisine. Vous devez ainsi miser sur des éclairages d’appoint très efficaces dans toutes les zones stratégiques : plan de travail, plan de cuisson, meubles...Si le plan de travail est situé au-dessous d’un meuble haut, utilisez celui-ci pour servir de support pour vos spots ou bande LED. Vous pouvez aussi installer des suspensions le long d’un mur pour apporter un peu de lumière dans la pièce tout en y mettant de l’ambiance.

Les appareils électroménagers (four, réfrigérateur, micro-ondes…) peuvent aussi contribuer à la création d’une cuisine fonctionnelle et confortable. Certains modèles s’illuminent lorsqu’ils s’ouvrent, ce qui vous évite de devoir installer des sources lumineuses supplémentaires pour les éclairer.

Bon à savoir : pour améliorer la luminosité de la pièce, vous pouvez également refaire la peinture murale et choisir une couleur plus lumineuse. Pour cela, le blanc, le jaune et les couleurs pastels sont fortement préconisés.

Quel luminaire pour une cuisine dépourvue de fenêtre ?

Une pièce sans fenêtre exige beaucoup de travail sur la lumière pour obtenir la sensation procurée par la lumière naturelle. Certes, elle a besoin de beaucoup de lumières artificielles pour bénéficier d’une bonne luminosité.Cependant, il convient d’exclure les luminaires qui diffusent une lumière trop éblouissante.

Côté design, évitez les luminaires trop imposants comme les lustres. Ces derniers risquent d’augmenter les zones d’ombres dans la pièce qui est déjà sombre. Par contre, privilégiez les modèles discrets, tels que les bandes LED, les suspensions multiples (modèle minimaliste) et les appliques murales.

Les ampoules daylight sont également une solution efficace et très pratique. Leur particularité ? Elles reproduisent la lumière du jour.Leur emplacement doit prendre en compte les caractéristiques de la pièce. Vous pouvez, par exemple, les installer sur un pan de mur, le long du plan de travail ou encore derrière un panneau vitré. Certains modèles peuvent être intégrés dans les faux plafond pour éclairer efficacement l’ensemble de la pièce.

Quel luminaire pour une cuisine blanche ?

Très chic et facile à travailler, la cuisine de blanche n’a que très peu de défaut et l’excès de froideur en fait partie. Mais en y installant des luminaires bien pensés, vous pouvez apporter beaucoup de chaleur à cette pièce au design épuré. En même temps, vous pouvez la personnaliser et lui donner du caractère.

Avantdechoisir le luminaire pour votre cuisine blanche, déterminez les caractéristiques de la pièce pouréviter les fauxpas déco.

Si vous avez une cuisine contemporaine, par exemple, vous pouvez investir dans des grappes de suspension ou un lampadairedesign. Néanmoins, vous pouvez apporter une petite toucheindustrielle dans votre intérieur pour casser la froideurdevotre décoration en ajoutant un accessoireadapté. Pour cela, la CAGE abat-jour pour les suspensions Bala et Hang est un excellent choix.

Bon à savoir : avec une grande cuisine blanche, le lustre demeure un luminaire de choix.

Quel luminaire pour une petite cuisine ?

Mettez votre petite cuisine en valeur en choisissant des luminaires aussi design que fonctionnels. Dans ce contexte, vous devez mettre la priorité sur le plan de travail.

Que vous ayez une petite cuisine carrée, en U, en L ou en longueur, vous devez mettre l’accent sur l’éclairage des plans de travail et de cuisson.

Avec des plans de travail et de cuisson ainsi qu’un évier qui longe le mur, les suspensions, les spots etles bandes LED sont recommandés pour illuminer ces zones. Idéalement, misez sur les meubles-hauts si vous avez une cuisine en longueur. Ils peuvent servir de support pour les luminaires. Dans ce cas, vous devez exclure les luminaires suspendus, ilsrisquent de vous gêner.

Pour une cuisine enU ou en L, le choix est large. Cependant, il faut exclure les luminaires trop imposants qui peuvent gêner la circulation, absorber la surface et créer des zones d’ombre.

Quel luminaire pour une grande cuisine ?

Avec une grande cuisine, le choix du luminaire est multiple.Cependant, le lustre estfortement préconisé pour mettre en valeur les atouts de cette pièce. En plus de son élégance et de son caractère imposant,il apporte un élément traditionneldans la pièce. De quoi personnaliser votre décoration intérieure.

Vous pouvez utiliser un plafonnier, des appliques murales, des spots ou encore des suspensions en guise d’éclairage principal, mais les luminaires doivent parfaitement couvrir l’ensemble de la pièce.

Ne négligez pas les éclairages fonctionnels et de décoration. Cependant, si l’ensemble delacuisineest éclairé par un lustre ou un grand plafonnier, privilégiez les éclairages d’appoint plus discrets pour éviterd’alourdir la décoration intérieure.

You have successfully subscribed!
This email has been registered