Tout savoir sur l’upcycling

Fabriquer une lampe à partir d’un tuyau en PVC, détourner une poubelle en osier dont vous ne vous servez plus pour en faire un abat-jour, recycler des tuyaux en cuivre pour fabriquer un pied de lampe, les possibilités d’upcycling dans la fabrication de luminaires sont nombreuses. Hoopzï, avec ses cordons luminaires malins, est le partenaire de tous les fans de l’upcycling, LA tendance qui vous permet de faire vous-même du neuf avec du vieux.

On vous explique dans cet article tout ce que vous devez savoir pour faire de l’upcycling avec les cordons Hoopzï !

luminaire DIY


Qu’est-ce que l’upcycling ?

L’upcycling en quelques mots…

Vous pensez être expert en recyclage, ou du moins être en passe de le devenir. Il est donc temps de passer au… surcyclage ! Pardon, le… quoi ?

Le surcyclage, c’est la traduction française du mot anglais Upcycling. C’est ainsi qu’on nomme ce concept qui permet de détourner un objet en un autre objet, pour une utilisation différente, et en lui offrant une dimension plus qualitative. Une technique nouvelle ? Non, pas vraiment… vous avez sûrement déjà vu des palettes en bois transformées en tables basses, des vieilles bobines géantes de câbles converties en tables hautes, ou des vieilles chaises devenues jardinières dans leur seconde vie ? C’est ça, l’upcycling !

Une technique pas si nouvelle…

Le nom d’upcycling ou de surcyclage n’est apparu que vers les années 90, mais on peut dire que nos grands-parents en étaient déjà adeptes, eux qui avaient des habitudes de consommation différentes des nôtres. Ils le pratiquaient en cuisine, en couture, et parfois avec des pièces du quotidien. Il faut dire que c’était parfois plus simple de faire du neuf avec du vieux, et de réutiliser un objet plutôt que le jeter !

L’upcycling a aussi pu s’observer dans des pays dans lesquels l’accès à des produits de base était parfois restreint. Loin de se résigner, les populations ont fait preuve d’ingéniosité pour avoir quand même leur exemplaire, et à moindre coût, d’un produit qu’on ne trouvait pas dans leurs commerces. Les pays africains étaient relativement prolifiques, créant ainsi des sacs et accessoires de mode à partir de déchets en plastique glanés dans les poubelles, ou des vêtements à partir de chutes de tissus.

Même si les démarches se multiplient aujourd’hui pour nous sensibiliser au zéro-déchet, à l’anti-gaspi, à l’économie circulaire et à toute autre idée de préservation de l’environnement, l’upcycling reste cependant méconnu. Il est surtout loin d’être aussi populaire que le recyclage. Prenez donc une longueur d’avance, et maîtrisez les nuances entre ces deux techniques anti-déchets.

 

Quelle est la différence entre upcycling et recyclage ?

luminaire upcycling

Bien que les deux concepts partent de la même idée, à savoir réutiliser des matériaux pour ne pas gaspiller, il y a une différence fondamentale entre ces démarches.

Le recyclage implique une destruction des matières d’origines pour pouvoir faire un objet recyclé, si bien qu’on ne voit souvent même plus quel était le point de départ. On admet avec vous que pour le verre, le recyclage est « basique » et qu’on reconnaît les matières transformées : du verre redevient du verre, après avoir été cassé, broyé, transformé, et on reste un peu dans les mêmes catégories d’objets. Mais avouez que si on ne vous le dit pas, vous aurez du mal à deviner que votre arrosoir a été fabriqué à partir de flacons de shampoing en plastique, et que vos vêtements en polaire ont été fabriqués à base de carton recyclé !

L’upcycling, lui, se distingue du recyclage par cette absence de destruction ; avec cette technique, on utilise l’objet tel qu’il est pour faire une autre pièce, en y ajoutant de plus une recherche de valeur ajoutée. L’objet originel reste parfois visible, du moins identifiable, et on lui est reconnaissant d’avoir réussi à donner vie à un nouvel objet, souvent utile et décoratif. Cet objet originel qu’on a vu vieillir, mais qu’on n’a pas voulu jeter, continue à vivre auprès de nous, et on le garde avec attendrissement.

Dans les milieux créatifs, l’upcycling est parfois une seconde nature : des chutes de bois chez les artisans deviennent spontanément des bibelots d’art, des pneus revivent sous forme de sièges, … L’industrie de la mode est une spécialiste en la matière : un vêtement trop vieux, qui a rétréci ou dont les couleurs sont passées, peut être réutilisé pour devenir un autre objet textile, utilisé pour de la décoration par exemple, ou pour faire des vêtements de poupée. Et la mode étant créative par essence, certains artisans ou industriels de la couture s’engagent même maintenant à utiliser des chutes de tissu ou de fils autrefois voués à être jetés ou détruits pour en faire de nouvelles pièces de prêt-à-porter. D’autres encore s’amusent par exemple à créer des ceintures à partir de pneus…

Dans tous les cas, Hoopzï dit bravo à toutes ces idées (et celles à venir) dont l’objectif est de réduire le volume de déchets pour créer à partir de l’existant. Il n’y a finalement pas qu’en sciences que « rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme » !

 

Les avantages de l’upcycling ?

Une démarche qui préserve l’environnement

Avec la technique de l’upcycling, on réutilise les objets existants au lieu de les jeter, et on peut même le faire à un niveau individuel, sans s’engager dans des activités consommatrices d’énergie telles que lavage, destruction, refabrication à échelle industrielle. Un concept idéal donc pour lutter contre le gaspillage, et contribuer ainsi à la préservation de l’environnement et des ressources existantes.

L’upcycling évite de créer un nouveau déchet. Il se révèle être une solution idéale pour abaisser l’empreinte écologique car la pièce que vous allez créer est fabriquée avec un objet qui était normalement promis à devenir un déchet.

La satisfaction d’une créativité infinie

L’upcycling vous apporte aussi une satisfaction personnelle. En imaginant et fabriquant un objet, vous contribuez à votre développement personnel, ce qui vient souvent combler vos envies créatrices, pour votre propre plaisir.

Autre avantage de l’upcycling, vous fabriquerez une pièce unique, qui par définition sera rare. Dans le cas d’un luminaire upcyclé, l’objet que vous aurez pensé et créé aura aussi un coût faible, car il sera issu d’un objet que vous déteniez déjà.

Ainsi, vous upcyclez un objet en luminaire quand par exemple vous relookez votre bocal avec un cordon Hoopzï pour créer un luminaire ou que vous utilisez une boîte de conserve pour la transformer en abat-jour suspendu à une suspension luminaire Hoopzï.

Hoopzï a pour mission d’être une marque luminaire éco-responsable. La gamme Hoopzï de suspensions luminaires garantit une fabrication de qualité, tous les produits luminaires Hoopzï possédant un certificat de conformité : utiliser Hoopzï c’est upcycler en toute sécurité.  

abat-jour DIY

L’upcycling dans l’univers d’Hoopzï

L’upcycling pour les luminaires CHR – BUREAU – ERP

De plus en plus de sociétés et d’établissements recevant du public (ERP) souhaitent utiliser les techniques d’upcycling pour diminuer leur impact carbone.  Hoopzï, fournisseur de luminaire pour professionnel, offre une gamme luminaire certifiée conforme par les plus grands laboratoires de tests indépendants. Cela permet aux professionnels de créer de nouveaux luminaires suspendus à partir d’objets qui ont perdu leur utilité première en utilisant les cordons luminaires Hoopzï prêts à brancher.

De plus en plus d’architectes sont sensibles au recyclage de matériaux et d’objets qui leur permettent de réduire l’impact carbone, et d’afficher concrètement leur démarche éco-responsable et leur contribution à l’économie circulaire. Utiliser des matériaux et des procédés avec un impact faible voire nul en recourant à la technique de l’upcycling est la meilleure solution pour atteindre cet objectif.

Hoopzï et l’upcycling

luminaire coquilles d'huîtres

Les abat-jour Dote et Coppa de Hoopzï sont fabriqués à partir de déchets de coquilles d’huître, transformés en bio matériaux, puis injectés pour devenir un abat-jour. Ces abat-jour Hoopzï sont fabriqués à 100% à partir de déchets. Alors, recyclage ou upcycling ?  Les abat-jour Hoopzï à base d’huître ne sont pas des abat-jour upcyclés mais des abat-jour éco-conçus à partir de biomatériaux.

Une lampe upcyclée pourrait venir d’un bois flotté détourné pour devenir le support d’une suspension luminaire, à la manière d’un lampadaire sur pied. Le bois flotté n’a pas été détruit, il a été utilisé tel quel, et valorisé. La valeur ajoutée du créateur est sans limite et dépend de l’inspiration de chacun.

Hoopzï a une stratégie-produit dictée par la réduction de son impact environnemental. Les packagings sont éco-conçus, les produits électriques sont garantis 10 ans car nous proposons des produits durables. Depuis 2022, les fils électriques sont exclusivement fabriqués avec des fibres naturelles qui ne demandent pas d’arrosage ni de produits phytosanitaires.

Nous sommes une marque qui motive ses consommateurs à pratiquer l’upcycling. Notre produit Cordon Bala est très adapté à cette activité DIY qui donne une seconde vie aux objets et joue un rôle positif dans l’impact environnemental de tous.

abat-jour biomatériaux
You have successfully subscribed!
This email has been registered