Comment bien éclairer une salle de bain ?

La lumière naturelle demeure l’éclairage idéal pour la salle de bain. Néanmoins, de jour comme de nuit, vous avez besoin de passer du temps dans cette pièce. Par ailleurs, toutes les salles de bain ne peuvent pas forcément profiter d’une ouverture sur une lumière naturelle. Dans ce sens, l’installation d’une ou de plusieurs sources lumineuses artificielles devient indispensable.

L’éclairage de cette pièce requiert le respect de certaines règles de base. Vous devez également savoir choisir le type de luminaire adapté à cette pièce. Quelques trucs et astuces essentiels permettent d’optimiser l’aspect pratique et le design de cette pièce.

Alors, comment bien éclairer une salle de bain ? Ces éléments de réponse vous seront indispensables pour assurer un éclairage impeccable de cette pièce.

Éclairage de la salle de bain : les principes de base

éclairage salle de bain

Le choix de l’éclairage de la salle de bain n’est pas seulement une question de goût. Vous devez prendre en compte d’autres paramètres comme l’aspect fonctionnel du luminaire et le confort que celui-ci procure à la pièce. Voici quelques règles de base auxquelles vous devez vous plier pour bien éclairer une salle de bain.

Installer plusieurs sources lumineuses

De la même manière que la chambre et le salon, la salle de bain requiert plusieurs points lumineux. Raison pour laquelle vous devez vous soumettre à la règle d’or sur l’éclairage intérieur qui consiste à installer différentes sources de lumière dans la pièce. En effet, en plus de l’éclairage principal, cette dernière doit avoir un éclairage fonctionnel pour optimiser son aspect pratique. Et en misant sur un bon éclairage d’ambiance, vous lui apportez une touche d’originalité et de personnalisation.

L’éclairage général ou principal

L’éclairage général est celui qui éclaire toute la salle de bain et illumine chaque recoin sans insister sur une zone particulière. Dans ce sens, la lumière doit couvrir l’ensemble de la pièce tout en évitant l’éblouissement des yeux.

Le choix de la puissance de la lampe est donc essentiel pour qu’elle puisse couvrir le maximum d’espace possible sans créer des zones d’ombre. Quant à son emplacement, il doit permettre à la salle de bain de profiter d’un éclairage doux et diffuse.

En principe, les luminaires de plafond comme les suspensions, les lustres et les plafonniers sont privilégiés pour assurer l’éclairage général de la salle de bain. À poser directement au centre du plafond, ils peuvent prendre différentes formes. Les modèles plats sont les plus recommandés, car ils sont très discrets et peu encombrants. Ils conviennent parfaitement aux petites salles de bain.

Bon à savoir : vous pouvez opter pour les suspensions Hang qui sont disponibles en plusieurs coloris. Modulables, ces modèles sont fournis avec un long câble. Cela vous permet d’ajuster la hauteur du luminaire selon vos besoins et de créer le style qui correspond au design de votre intérieure.

Selon les caractéristiques et le style de votre salle de bain, vous pouvez prendre d’autres modèles comme les spots encastrés, les spots orientables ou encore les lampadaires. En effet, ces modèles procurent une touche design à votre décoration intérieure tout en assurant leur fonction d’éclairage général.

L’éclairage fonctionnel

Dans la salle de bain, l’éclairage fonctionnel sert principalement à illuminer le miroir. Cette zone requiert une lumière franche, neutre et surtout non éblouissante. En effet, la zone miroir est particulièrement stratégique. Une bonne luminosité demeure indispensable pour se maquiller, se raser ou entretenir le visage.

De jour comme de nuit, l’éclairage de la zone miroir doit vous procurer une bonne visibilité.

Bon à savoir : idéalement, évitez d’installer des lampes halogènes autour ou au-dessus du miroir, car elles diffusent une lumière jaune. En effet, les couleurs chaudes n’offrent pas une bonne visibilité à la zone miroir, ce qui risque de nuire grandement au maquillage. Cependant, les ampoules LED comme certains modèles proposés par Hoopzï sont idéales pour éclairer les miroirs. Elles diffusent des lumières franches, mais n’éblouissent pas.

Bon à savoir : pour éclairer la zone miroir, l’intensité lumineuse de l’ampoule doit être supérieure à 500 Lux. Idéalement, l’éclairage doit diffuser une lumière avec une luminosité proche de l’éclairage naturel.

L’éclairage d’ambiance ou décoratif

Personnaliser la décoration de sa salle de bain avec des luminaires design est tout à fait possible. Vous pouvez mettre l’accent sur l’éclairage d’ambiance pour sublimer votre salle de bain et y créer l’ambiance de votre choix. En effet, il est facultatif, mais apporte une touche de décoration supplémentaire dans cette pièce, sans oublier l’ambiance de bien-être qu’il procure. Dans ce contexte, il complète l’éclairage fonctionnel et lui sert d’éclairage d’appoint.

La salle de bain est l’endroit idéal pour se détendre et se relaxer après une longue journée de travail, notamment si elle dispose d’une baignoire. Raison pour laquelle le choix de l’éclairage d’ambiance dans cette pièce est crucial.

Ainsi, misez sur le design du luminaire et la couleur de la lumière pour détendre l’atmosphère et obtenir une ambiance relaxante. Vous pouvez installer des cordons Bala ou des suspensions Hang le long du mur ou en-dessus de la baignoire pour faire office d’éclairage d’ambiance. Pour apporter un esprit zen dans une salle de bain spacieuse, accrochez un ciel de LED au plafond, fixez un bandeau lumineux coloré sur un pan du mur, etc. Les bandes lumineuses fluorescentes ou LED installées à l’arrière-plan de la salle de bain rendent l’ambiance dans cette pièce aussi douce que relaxante.

Bien choisir la couleur de lumière

Idéalement, la salle de bain doit avoir une source de lumière blanche neutre. Cette couleur apporte une luminosité proche de la lumière du jour. Elle diffuse effectivement une lumière aux tons blancs et froids garantissant une bonne visibilité à l’intérieur de la pièce. Avec une telle luminosité, vous pouvez vous raser ou vous maquiller confortablement tout en évitant les zones d’ombre et les contrastes.

Dans ce sens, vous devez investir dans des ampoules dotées d’un excellent IRC, soit plus de 90.

Bon à savoir : Une ouverture sur la lumière naturelle est un véritable atout pour la salle de bain. N’hésitez pas à l’optimiser pour faire entrer un maximum de lumière naturelle à l’intérieur.

Pour l’éclairage d’ambiance, vous avez carte blanche quant à la couleur de lumière. Selon l’ambiance que vous souhaitez instaurer dans votre salle de bain, vous pouvez opter pour des ampoules de couleur blanche chaude, bleue, rouge… Vous pouvez même opter pour une lumière multicolore pour créer une ambiance pep’s et apporter une atmosphère dynamique dans cette pièce.

Misez sur un bon éclairage de la zone miroir

L’éclairage de la zone miroir requiert quelques exigences. Ces exigences ne méritent aucune négligence au risque de compromettre votre mise en beauté ou séance de rasage.

Dans ce contexte, se contenter d’une source de lumière en dessus du miroir s’avère une grossière erreur, notamment si vous avez une salle de bain spacieuse. Cela crée des coins d’ombre et compromet votre vision globale.

La direction de la lumière doit incontestablement venir de devant. Si elle vient du haut, elle risque de créer des zones d’ombre très prononcées.

Bon à savoir : vous pouvez opter pour un miroir auréolé de lumière qui procure un triple avantage. D’abord, il est très design et offre une touche d’originalité à la salle de bain. Puis, il arrive à éclairer une bonne partie de la pièce. Et enfin, la lumière qu’il diffuse assure parfaitement la fonction d’éclairage fonctionnel en illuminant efficacement l’espace beauté sans besoin d’installer une source lumineuse supplémentaire. 

Bon à savoir : détrompez-vous, l’éclairage d’ambiance ne peut pas faire office d’éclairage pour la zone miroir.

Tenir compte des normes électriques et des règles de sécurité

Même si l’eau et l’électricité ne font pas bon ménage, ces deux éléments doivent cohabiter dans la salle de bain. Dans ce cas, la prudence est de mise pour assurer la sécurisation de la maison et la protection des occupants. Voici les principales règles auxquelles vous devez vous soumettre.

La norme NF C 15-100 et l’indice de protection

Dans l’Hexagone, les installations électriques en basse tension sont encadrées par la norme NF C 15-100. Cette dernière établit des règles pour assurer la bonne cohabitation des installations d’eau et d’électricité. Elles visent à ce que ces dernières soient pratiques, efficaces et sécurisées. 

Selon ces règles, la salle de bain se divise en plusieurs zones de sécurité exprimées en volume. Quant à l’indice de protection, il définit le niveau d’étanchéité de l’équipement électrique. Un appareil doté d’un indice élevé bénéficie d’une protection optimale.

Le volume 0 : il correspond à la partie qui se trouve à proximité immédiate de l’eau. Il couvre ainsi la zone occupée par la douche et la baignoire. Le dessous du receveur en fait partie également.

Idéalement, aucun appareil électrique ne doit y être installé étant donné que cette zone est particulièrement exposée à l’eau. Néanmoins, le volume 0 peut accueillir des éclairages de classe III avec un indice de protection supérieur à IPX7 et une tension inférieure ou égale à 12V. Mais pour optimiser la sécurité de la pièce, l’installation du transformateur hors volume demeure indispensable.

Bon à savoir : les équipements IPX7 sont protégés contre les immersions temporaires.

Le volume 1 : cette zone couvre les bords du volume 0. Elle autorise les équipements très basse tension (12 V) et les éclairages de classe III avec un indice de protection IPX4. Cependant, pour limiter les risques d’accident, il convient de mettre le transformateur dans le volume 3.

Bon à savoir : l’IPX4 protège les appareils contre les éclaboussures et les projections d’eau.

Le volume 2 : cette zone se trouve dans un rayon de 60 cm autour du volume 1. Elle autorise, entre autres :

  • Les éclairages et les interrupteurs de classe II ou de très basse tension ;
  • Les chauffe-eaux à accumulation et instantanés de classe II ;
  • Les prises à rasoir entre 20 et 50 Va.
  • Les équipements avec un indice de protection supérieur ou égal à IPX4.

Le volume 3 ou hors volume : cette zone couvre le reste de la salle de bain, loin des points d’eau. Cette partie autorise tous types d’appareils et d’équipements électriques, à savoir les sèche-linges, les interrupteurs, les prises de courant…

Vous devez également connaître les différentes classes de l’appareil électrique.

  • Classe I : les équipements électriques sont dotés d’une isolation fonctionnelle. Comme ils présentent des risques de contact direct, ils sont protégés via une prise de terre.
  • Classe II : les équipements électriques sont munis d’une double isolation sans mise à la terre.
  • Classe III : les équipements électriques fonctionnent en très basse tension de sécurité et sans mise à la terre.
schéma électrique volume salle de bain

L’emplacement des prises électriques

Le placement des prises électriques doit prendre en compte deux paramètres : l’aspect pratique de l’équipement et la sécurité des personnes.

Ainsi, les prises électriques doivent être assez haut pour éviter les risques d’électrocution. Idéalement, elles doivent se situer dans la zone hors volume (volume 3). Idéalement, une hauteur au sol de 1 mètre s’impose pour éviter le contact avec de l’eau en cas d’inondation ou de dégât des eaux.

Quel luminaire choisir pour éclairer la salle de bain ?

Entre l’aspect pratique du plafonnier, l’originalité de l’applique mural et l’ambiance lumineuse procurée par les spots, le choix des luminaires devient difficile.  Voici quelques conseils pratiques pouvant vous aider à bien choisir le luminaire idéal pour éclairer votre salle de bain.

Les appliques murales

Dans la salle de bain, les appliques murales assurent efficacement le rôle d’éclairage d’appoint. Elles viennent compléter l’éclairage principal pour :

  • Éclairer la zone miroir (idéalement la température de couleur doit être comprise entre 3 500 et 4 500 Kelvins) ;
  • Créer une ambiance tamisée ;
  • Illuminer les zones d’ombre.

Ce type de luminaire est doté d’un support fixé au mur. Dans la plupart des cas, il est muni d’un abat-jour générant un effet calfeutré qui est particulièrement propice à une ambiance zen, douce et relax. En métal, en tissu ou en verre, cet abat-jour lui confère un design plus ou moins personnalisé au luminaire.

Les suspensions luminaires

Les suspensions luminaires se trouvent être un excellent choix pour :

  • Éclairer l’intérieur de la salle de bain ;
  • Illuminer une zone particulière ;
  • Personnaliser l’ambiance dans la salle de bain.

Néanmoins, vous devez respecter certaines règles comme quoi le choix du luminaire doit prendre en compte le style et la taille de pièce. Ainsi, pour une salle de bain de taille modeste, des luminaires comme les suspensions Hang ou les cordons Bala sont préconisés. Ces modèles sont fournis avec des câbles électriques design vous permettant de personnaliser votre décoration intérieure.

Aussi design que fonctionnels, les suspensions luminaires doivent se plier aux contraintes de la salle de bain qui est une pièce humide.

Les lampadaires

Besoin d’une décoration originale ? Cassez les codes en installant un lampadaire dans votre salle de bain. Comme il nécessite un emplacement particulier, ce type de luminaire convient principalement aux salles de bain spacieux.

Dans ce contexte, les lampadaires sont préconisés pour assurer un éclairage d’ambiance dans la pièce. Par ailleurs, vous avez l’embarras du choix, que ce soit en terme de matière, de forme ou de couleur de lumière.

Les lampes à poser

Certes, les lampes à poser apportent une touche décorative supplémentaire à la salle de bain. Cependant, il faut reconnaître que ce luminaire ne convient pas à tout type d’éclairage.

En effet, le rôle des lampes à poser se limite à l’éclairage d’appoint dans la salle de bain. Ses caractéristiques physiques ne lui permettent pas de couvrir entièrement la salle de bain. Dans ce sens, vous pouvez poser des appliques murales de part et d’autre de la zone miroir. Bon éclairage et effet décoratif assurés !

Les spots

Le principal atout des spots réside dans le fait qu’ils s’adaptent à toutes les salles de bain, qu’elles soient étroites ou spacieuses. Vous pouvez les installer au-dessus de la douche, au niveau du plafond, sur un pan du mur, sur les meubles hauts…

Note importante : si vous décidez d’installer des spots au-dessus de la douche, il faut respecter rigoureusement les normes de sécurité y afférentes pour éviter les risques d’électrocution.

Les plafonniers de la salle de bain

Très discrets, les plafonniers sont peu encombrants car ils sont fixés directement au plafond. Ils peuvent assurer l’éclairage principal de la salle de bain et sont préconisés pour les pièces dotées d’un plafond bas.

Éclairage de classe I, ce type de luminaire doit être installé hors volume.

Remarque : le cas d’une salle de bain sans fenêtre

Le cas d’une salle de bain dépourvue de fenêtre mérite une attention particulière. Voici quelques astuces pour vous aider à optimiser l’éclairage de cette pièce.

Démultiplier les points lumineux

L’éclairage artificiel est crucial dans une salle de bain sans fenêtre. Une lumière diffuse émanant de plusieurs sources demeure indispensable. Le choix du luminaire n’est pas limité dans la mesure où vous respectez les principes de base de l’éclairage de la salle de bain.

Installez un grand plafonnier complété par plusieurs éclairages d’appoint. Vous pouvez placer des suspensions Hang ou les cordons Bala le long du mur de part et d’autre de la pièce pour offrir un bel éclairage d’ambiance. À défaut d’un grand plafonnier, vous pouvez opter pour des spots encastrés au plafond et ajouter une bonne source lumineuse pour éclairer le miroir.

Jouer sur les miroirs, la décoration et la couleur

C’est un fait : les miroirs sont un moyen d’optimiser les espaces en agrandissant visuellement la pièce. Par ailleurs, ils réfléchissent et diffusent la lumière à travers la salle de bain, ce qui vous permet d’illuminer davantage celle-ci.

Comme les miroirs sont très décoratifs, ne vous en privez pas ! Jouez avec les formes et les styles pour apporter une touche d’originalité dans votre intérieur.

Le choix de la couleur est également crucial pour les salles de bain sans fenêtre. Privilégiez les couleurs claires, notamment le blanc éclatant qui est très lumineux, pour peindre le mur. Après, vous pouvez apporter un peu de couleur dans la pièce en investissant dans des meubles colorés, mais toujours dans un ton clair.

You have successfully subscribed!
This email has been registered